organise organisé trier classer ordonner astuce

3 astuces d’organisation pour gagner du temps et de l’énergie

 

On me dit souvent que je suis très organisée.
Dans mon temps, dans mon espace, avec mon argent.

On me demande comment je fais pour avoir une telle organisation, si j’ai une astuce.

Je n’ai pas l’impression de faire grand chose, mais si je devais donner quelques astuces pour être organisé, les voilà !

Astuce 1 : Une place pour chaque chose, et chaque chose à sa place

J’ai une mémoire de là où je mets les objets. Quelque chose de fou, presque magique.
On peut me demander n’importe quel objet, je ferme les yeux, et je sais où c’est, je le retrouve en 5 minutes.
Mémoire visuelle, mais pas que.

Au-delà de ça, cette petite astuce est facile à mettre en place.

Chaque chose a une place.
Ce qui veut dire qu’elle y reste quand elle n’est pas utilisée. Et qu’elle y est remise dès que j’en ai terminé avec elle.
Une place logique, instinctive. Même si j’oublie, je saurais que c’est « par là ».
Pas de tiroir à tout et n’importe quoi, pas de vide poche.
Que des endroits ou mettre chaque chose.

Un tiroir pour les médicaments. Pour les collants. Un panier pour les peintures, un autre pour les tissus.
Un tiroir pour le petit électronique, les câbles, les disques durs. Un autre pour la papeterie, les post-it, la perforatrice.

Encore une fois, c’est plutôt simple.
Un peu long à mettre en place et à ajuster, du rangement et du tri sont nécessaires au début, mais si facile quand c’est fait ! (et facile à maintenir !)

Bien entendu, si on est dans une démarche minimaliste, ce genre d’astuce est simplifié.
Mais dans tous les cas de figure, le gain d’énergie et de temps sont très vite palpables !

Encore ce matin, j’ai changé toute l’emplacement de mon bureau. Et comme chaque chose était à sa place, j’ai retrouvé mes outils de bricolage, la multi-prise que j’avais en plus, bref, tout ce qu’il me fallait en un temps record !

Astuce 2 : compiler les informations

Ensuite, j’ai une mémoire des dates. Je n’oublie jamais un rendez-vous.
Sauf si … j’oublie de noter !

Car en vrai, c’est faux, je n’ai aucune mémoire. Vraiment aucune, ça en devient ridicule.

Mais je note tout.

Les anniversaires sont sur un petit carnet, mois par mois.
Mes rendez-vous dans mon agenda (oui, même ceux avec mon chéri ou mes amis).

J’ai aussi, de la même manière, les horaires des endroits que je fréquente régulièrement et leurs numéros de téléphone (pharmacies, médecins, restaurants, épiceries, marchés du quartier), ainsi que des copies de documents importants (toutes les joyeusetés administratives).

Le tout sous la main facilement, et avec une copie sur plusieurs disques durs ou dossiers papiers.

J’ai toutes les infos au besoin, même sans réseau ni internet (car la technologie est belle et pratique, mais peut tomber en panne 😉 )

Le must, surtout quand on est clouée au lit et qu’il faut appeler, n’est-ce pas ?!

Astuce 3 : prévoir et anticiper

Enfin, dans tous les domaines de la vie, anticiper est souvent la clé.

Prévoir un retard à cause de l’heure d’affluence, ou un découvert car on a tout calculé … clairement, votre banquer ou votre rendez-vous vous remercieront !
Je suis control-freak sur les bords, j’adore tout maîtriser … Je travaille là-dessus. Parce que si ça peut paraître génial, ça a aussi ses défauts (le lâcher-prise, tout ça).
Finalement, dans mes finances, je suis au centime près.
Pas vraiment quand je dépense, mais quand je compte.
Je sais exactement ce qu’il y a sur mon compte, et ce qu’il y aura à la fin du mois.
D’après mon banquier, même sans être riche, c’est un atout évident dès qu’on veut demander un prêt.
La seule fois où j’ai été a découvert, j’ai prévenu mon banquier plus de 20 jours avant (et il m’a fait cadeau des frais que j’aurai dû avoir -plus de 100€ !-).

Je ne suis pas riche.

Mais je maîtrise mes dépenses fixes, je sais ce que je dépense précisément pour vivre.
Ainsi, je peux mettre de côté dès que je le peux.
Les impôts et autres taxes sont prévus dans mon budget pour payer à temps et ne pas avoir de majoration.
Je paye tout à temps, souvent par virements automatiques.
Même les dépenses un peu « on s’en fout, j’en ai marre de me priver, je craque » sont réfléchies un minimum.
Pour dire, le mois de décembre n’a pas commencé et j’ai déjà bouclé mes cadeaux de Noël !

Un simple tableur suffit : vos entrées d’argent sur une colonne, les sorties d’argent fixe sur une autre. Et avec quelques autres entrées, de quoi vous indiquer ce qu’il vous reste pour vivre, ce que vous pouvez vous permettre de dépenser.
Pour mon esprit un peu coincé, connaître ce montant est une vraie liberté.

Même, si on est jamais à l’abri d’un imprévu, prévoir l’imprévu est toujours sécurisant.

****

J’ai conscience que ces astuces peuvent paraître minimes
à l’échelle d’une vie.

Mais pas après pas,
on change une vie, promis !

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sur Pinterest
sur Instagram
sur Hellocoton