5 conseils pour avoir moins de choses à ranger

Après avoir passé un mois entier à ranger, nettoyer, trier avec le challenge #30joursdeménagedeprintemps sur Instagram, j’avais envie de te parler une dernière fois de rangement, et de comment s’alléger la tache.

Comment s’éviter que le rangement devienne une corvée énorme, que le ménage de printemps soit un moment oppressant. Alors que perso, je vois vraiment ce moment comme l’occasion de relâcher des choses qui ne sont plus nécessaires. Un nettoyage, une sorte de purge, pour mieux vivre le reste de l’année.

J’aime comparer le ménage de printemps et le ménage d’après maladie. Ce moment où ça va mieux, le soleil et la joie reviennent, mais il faut encore se débarrasser des miasmes, des microbes, des choses qui nous encombre la tête et l’esapce. On ouvre tout en grand, on fait circuler l’air, on nettoie, et on repart plus fort, avec de meilleures défenses.

C’est pour ça que j’aime tant ce moment de l’année j’imagine !

Ainsi, je te livre ici mes astuces simples, à mettre en place sur le long terme pour avoir moins de choses à ranger !

moins-de-choses-à-ranger-faire-du-tri-souvent-désencombrer-petit-moineau.jpg

Faire du tri

Après des années à accumuler des tooooooonnes de choses (à tel point que ma famille qui m’a aidé pour mon premier déménagement m’a ensuite dit plus jamais), ça fait quelques temps déjà que je trie régulièrement.

Quand un placard m’oppresse, que j’y vois trop de choses inutiles, ça prend parfois 5 minutes, et ça vaut terriblement le coup à mes yeux !

Un tiroir par-ci, un placard par-là, sans forcément y passer le week-end, on peut vite faire un sacré ménage ! (surtout si on bouge souvent les meubles comme c’est mon cas)(heureusement que je suis en rez-de-chaussée n’empêche XD)

Et puis, le tri n’est jamais inutile !

Il permet au minimum d’éliminer ce qui n’est plus utilisé, usé ou cassé. De faire des heureux quand on donne ou vends ces objets inutiles pour nous mais bienvenu pour d’autres.

Sans compter que trier régulièrement aide à se rendre compte de ce qu’on a. On peut alors mieux le ranger, l’organiser, et mieux s’en servir par la suite.

Enfin, le tri s’accompagne souvent d’une petite réorganisation de ce qui reste, pour que chaque chose aie une place et soit utile selon notre vie, nos habitudes, notre style de vie.

Vraiment, le tri est ton ami ^^

moins-de-choses-à-ranger-moins-de-rangements-minimalisme-petit-moineau.jpg

Avoir peu de rangements

Je ne sais pas si tu connais l’astuce des assiettes en alimentation.

Pour réduire la quantité de nourriture mangée, il est parfois conseillé de réduire la taille de la vaisselle.
De cette manière, visuellement, tu as l’impression de manger énormément, et ainsi la satiété arrive plus vite.
Au final, tu mange moins, mais en étant mieux rassasiée (en vrai, je ne sais pas ce que ça vaut en terme d’alimentation, je n’y connais rien).

Toujours est-il que j’applique cette astuce à mes placards !

Moins de placards veut dire moins de place pour ranger, donc la nécessité de garder le nécessaire.

Attention, je reste quelqu’un de créatif qui a besoin de matériel, et donc de rangements ! (définitivement, je ne serai jamais minimaliste, et ça me va très bien !)

Mais tout de même, j’en ai éliminé beaucoup depuis que j’ai emménagé dans mon appartement, et comparé à ma chambre en colocation qui débordait de meubles jusqu’au plafond (à 3m20 pourtant), il y a clairement beaucoup de progrès, et c’est un bonheur à vivre !

moins-de-choses-à-ranger-acheter-moins-achat-réfléchi-doccasion-petit-moineau.jpg

Acheter moins

Qui dit moins de place pour ranger, dit forcément moins de choses à acheter.
 
Il suffit parfois d’y réfléchir à deux fois avant un achat : où vais-je le ranger ?
C’est en partie la raison pour laquelle je n’achète plus de vêtements, ceux que j’ai tiennent au millimètre près dans mes placards, si j’achète une nouvelle pièce, c’est pour en faire sortir une autre !
 
Ensuite, les achats sont aussi plus lents et pensés en amont.
Je laisse l’idée se faire, en ligne comme dans la vie, je note où je fais un panier que je ne valide pas.
Si 2 ou 3 semaines plus tard, l’achat me trotte encore en tête, pourquoi pas.
Sinon, c’est que ça n’était pas utile ni passionnant ! (et si vraiment, je passe mes journées à me répéter qu’il me faut ceci ou cela, il ne faut pas attendre 3 mois avant de l’acheter, n’est-ce pas ?!)
 
De cette manière, chaque achat peut devenir moins coûteux !
Par exemple, une de mes passions consiste à me faire des listes d’achats sur le site d’Ikea.
Et ensuite, je m’amuse à trouver la même chose mais d’occasion, donc pour moitié moins cher bien souvent !
(la seule chose qui m’embête, c’est que je ne peux pas monter les meubles alors que j’adore ça  XD)
 
Gain de place, gain d’argent, que demande le peuple ?!
moins-de-choses-à-ranger-numériser-scanner-cloud-papiers-petit-moineau.jpg

Opter pour le numérique

Gros point noir du rangement, les papiers.

Comme tu l’avais vu dans mon article sur les papiers importants, j’ai une tendance à tout garder par défaut (même des choses vraiment inutiles comme les tickets de caisse).

J’ai réalisé récemment que je devais sûrement ça à mes parents et leurs placards de bureau ultras organisés en une cinquantaine de classeurs et autres dossiers. Visuellement jouissif, mais clairement encombrant dans un bureau pas très grand et qu’ils se partagent !

De nombreuses entreprises te permettent déjà de recevoir tes factures par mail (comme ça, ta boite aux lettres reste un endroit de bonnes nouvelles)(et c’est plus rapide de ranger dans un dossier sur ton pc), et des applis ont été créées pour numériser tes documents papiers avec ton téléphone (de tête, tiny scanner, clearscan).

En plus de ton ordinateur, je te conseille de tout mettre sur un disque dur externe ou un cloud, et voilà ! (astuce : j’utilise les deux)

Être plutôt qu'avoir

Cette pensée là est plutôt récente dans mon esprit, et elle a mis bien longtemps à s’y faire un trou, même si on m’en parle depuis longtemps.

Plutôt que d’acheter et d’accumuler des objets, se créer des souvenirs.

Je revois une amie de la fac me parler de ses voyages, et moi me demander comment elle pouvait se permettre de se payer ça.
Sans surprise : elle n’achetait pas les mêmes quantités de maquillage et d’autres babioles inutiles que moi !
Par contre, elle vivait de belles expériences, faisait de chouettes rencontres, et avait des souvenirs géniaux des endroits qu’elle avait vu (et pas forcément à l’autre bout de la planète).

Alors, même si je ne serai jamais du genre à parcourir le monde, c’est une idée qui a fini par faire son chemin.

Est-ce que je me souviendrai de ce téléphone qui m’a coûté un rein, ou plutôt de cette semaine géniale avec mes amis ?!
De ce restaurant en amoureux ou de cette robe qui ne me va même pas achetée parce que je n’allais pas bien ?
Ou de cette ballade avec ma sœur ou de cet écran plat dernière génération ?

De la même façon, j’ai tendance à offrir moins d’objets et plus de « moments » autour de moi : un spa avec maman, une escape-room entre amis, un concert, une expo, il y a tant d’idées !

Penses-y la prochaine fois que tu vas acheter sur une impulsion 😉

Encore une fois, "moins de choses à ranger" ne veut pas dire "vivre dans le dépouillement", mais simplement se rendre compte de ses réels besoins et des dépenses vraiment accessoires et parfois inutiles.
Sans forcément être minimaliste, on peut se simplifier grandement la vie en faisant attention à nos achats !

Tu as des astuces pour avoir moins de choses à ranger ?

Viens en discuter dans les commentaires !
Et si l'article t'as plu, n'hésite pas à le partager sur Pinterest !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Suis-moi sur Instagram
Suis-moi sur Pinterest
Suis-moi sur Facebook