Trier ses objets souvenirs

Quand j’étais petite, j’avais des tendances accumulatrices compulsives. Lorsqu’on partait en vacances avec mes parents, je gardais tout. Tout était un souvenir. Un timbre, un joli caillou, un coquillage (j’en avais une énorme boite). Pire, je savais d’où venait précisément chacun de ses objets.

J’étais l’enfant qui gardait tout : les enveloppes de chaque carte, la moindre étiquette, les emballages des bonbons ou des chocolats de Pâques.

Mes peluches d’enfant sont restées longtemps mes plus grands trésors, et j’ai toujours chacune de mes photos de classe depuis la première section de maternelle.

Il y a quelques mois seulement (10 ans après être partie de chez mes parents, ahem), j’ai enfin trié ma chambre d’ado (7 sacs poubelles, dont 2 pour Emmaüs. en un après-midi. tu sens le progrès ?!).

Autant dire qu’en matière de souvenirs, de choisir quoi garder et quoi laisser, ça m’a pris du temps et beaucoup d’apprentissage. Et c’est normal : les souvenirs, ça touche au sentimental, à la mémoire, et c’est un domaine très personnel et propre à chacun.

Du coup, plutôt que de te dire quoi garder et quoi jeter précisément, je vais te donner des pistes pour parvenir à choisir par toi-même. On y va ?

trier souvenir photo carte lettre album cadeau mémoire conserver

Quoi garder, quoi laisser partir ?

Tu va m’en vouloir de la citer encore, mais Marie Kondo va être de la partie dans cet article encore !

Surtout en ce qui concerne les souvenirs, garder uniquement ce qui t’amène de la joie est primordial, à mes yeux.

Alors pose toi la question : est-ce que cette photo te rends heureuse ?
Ce bibelot ramené de voyage et qui prend la poussière ?
Ce cadeau reçu pour tes 15 ans ?
Cette carte postale d’une amie à qui tu ne parle plus ?
Ce vase moche offert par belle-maman ?
Ce t-shirt d’un ex ?

C’est un processus très personnel, mais sur lequel il vaut vraiment le coup de se pencher, et que personne ne peut faire à ta place.

Pour te donner une idée, j’ai longtemps gardé, dans une vieille boite à biscuits, toutes mes cartes d’anniversaire, depuis toute petite.
Celles de mes parents, de mes grands-parents, de ma marraine, de mon parrain.
La plupart n’avait pas grand chose à l’intérieur, tout juste un joli dessin sur la couverture.

Quand j’ai décidé de trier, j’ai gardé celles avec un vrai message d’écrit dessus.
Celles qui ont du sens et qui continuent à me parler, des années plus tard.
Celles qui m’apportent une vraie et pure joie (et, soyons honnêtes, les larmes qui vont avec).

À l’inverse, je n’ai eu aucun mal à me débarrasser de ma boite de coquillages (quelle idée ?), ou de celle de mes pogs (génération 90 bonjour !).

J’ai gardé toutes mes photos de classe (trop de souvenirs avec des ami·e·s qui le sont encore, et ça tient finalement peu de place).
Certaines peluches qui ont leur importance (mais pas toutes), et un jeu de construction en bois.

De toute façon, si tu as un doute, le processus est simple : tu mets dans une boite, que tu poses quelque part, le moins en évidence possible.
Si, après 6 mois – 1 an, tu n’as pas eu besoin de retrouver et fouiller dans cette boite, de revenir sur les souvenirs qu’elle représente, tu peux te débarrasser de son contenu !

trier souvenir carte lettre mémoire espoir deuil jeter

Prendre en photos les objets

Parfois, l’objet lui-même n’est pas nécessaire pour garder le souvenir.

Le garder sous forme de photo peut suffire et permettre de faire de la place, physiquement parlant (oui, je pense toujours au tri pré-déménagement, que veux-tu, je suis en plein dedans !).

Quitte à réunir tous les objets pris en photos dans le même album, une sorte de collection de ces objets qui ont eu un sens, mais n’en ont plus à présent.

Cela vaut notamment pour tout ces cadeaux qui signifient quelque chose, qui rappellent quelqu’un, mais qui n’ont plus aucun utilité ou sens maintenant, sur des objets encombrants, ou encore ces objets qu’on aime, mais usés jusqu’à la moelle (je te parlais d’un certain pantalon sur Insta, je l’ai sur certaines photos héhé !).

À toi de voir ensuite si tu veux faire un album physique de ces photos, où si un simple dossier sur ton ordi ou le Cloud te suffit.

trier souvenirs photo album garder conserver mémoire ancien vieux

Les albums photos, le scrapbooking

Bon, j’avoue je prêche un peu pour ma paroisse, mais les albums photos sont un bon moyen de garder des souvenirs, en ne prenant pas trop de place.

Et ils peuvent s’avérer être eux-mêmes de beaux objets, remplis d’histoire.

Par exemple, pour les 50 ans de mes parents (il sont de la même année), je leur ai confectionné, de A à Z, de la reliure aux écritures, un énorme album photo.
Avec des photos glanées en secret dans toute la famille -qui était dans la confidence-, des heures de travail (et un prétexte pour acheter du matériel huhu).

Depuis, il trône fièrement dans le salon de mes parents, qui le consultent régulièrement.
Ils y ont d’ailleurs retrouvé des photos dont ils avaient oublié l’existence.
Bref, cet album rempli de leurs souvenirs, est une belle pépite à leurs yeux.
Mais aussi aux miens, car, en récupérant ces photos, j’ai eu droit aux récits qui les accompagnent !

Sans aller jusqu’à bricoler toi-même un truc pareil (il n’y a que moi pour faire ça haha !), avec la multiplication des boutiques en ligne et des applis, il est possible de passer un peu de temps pour faire imprimer un bel album souvenir et ravir tout le monde !

trier souvenir photo carte évènement anniversaire mémoire album

Ne pas culpabiliser de garder des choses

Tu me connais, la culpabilisation, ça n’est pas mon truc.
 
Donc qu’on soit clairs ici : garder des objets souvenirs n’est pas mal, au contraire !
Il faut laisser faire le processus de séparation, ne pas hésiter à être nostalgique.
 
Il me semble que dans chaque tri, il y a une part de deuil.
Le deuil de la personne qu’on était quand on a reçu ou acheté l’objet, le deuil de la personne qu’on aurait voulu être en ayant cet objet.
Et comme tous les deuils, il prend parfois du temps. Et c’est bien normal.
 
Il m’a fallut 10 ans pour ranger ma chambre d’ado, alors ça n’est certainement pas moi qui jetterai la pierre à qui que ce soit là-dessus !
Au contraire, chacun·e son rythme !
J’ai un tas d’objets souvenirs, parfaitement inutiles mais qui me sont vitaux, qui trainent chez moi.
Des trucs risibles pour n’importe qui, mais qui portent une vraie histoire à mes yeux, dans ma mémoire.
 
Par exemple, chez mes parents, il reste des choses que je n’ai pas jeté (même si je sais que je le ferai un jour, je ne suis pas prête), notamment mes dessins.
J’ai énormément dessiné pendant mon enfance puis mon adolescence, et la fac d’arts plastiques m’a brisé l’envie. Ces dessins représentent encore
trop de choses à l’heure actuelle, donc tant pis, je les garde encore pour le moment.
 
Et en vrac, pour te montrer à quel point c’est okay, quelques bidules qui trainent chez moi et que je ne peux me résoudre à jeter : une vieille taie d’oreiller déchirée ; un débris de mug ; une vieille boite à bijoux en bois ; une bougie dans un pot en verre, terminée depuis 2 ans ; un post-it ; un vieux réveil .
Pour aller vraiment dans les coulisses, j’ai encore mon « carnet des meilleures amies » Diddl (si toi aussi tu as connu Diddl, high five !)
 
Honnêtement, je ne suis pas sûre que ces objets me quitteront un jour.
Je n’y pense pas. Peut-être qu’à un moment, je m’en séparerais, et peut-être pas.
Et en fait, on s’en fout, non ?!
trier souvenirs garder photo album cadeau mémoire

Ne pas s'embarrasser d'abord

Comme souvent, si un grand tri est parfois nécessaire, il faut aussi réfléchir à sa façon de consommer.

Aussi, c’est pendant qu’on se créé des souvenirs qu’il convient de réfléchir à ce qu’on va en garder.
Une photo suffit parfois (même floue et imparfaite), plutôt que de dévaliser un attrape touriste local.
Mieux, vivre l’instant, le graver dans sa mémoire directement plutôt que sortir son téléphone, ça marche aussi 😉

Personnellement, j’adore toujours conserver mes places de musées, mes tickets de cinéma, quelque chose de matériel mais qui prend peu de place (et qui fini dans mon bullet journal, dans une rubrique dédiée). Mais j’ai arrêté d’acheter quelque chose partout où je passe comme ça a pu être le cas (dédicaces à mes chaussettes avec le drapeau anglais …).

De même pour les cadeaux que je reçois : je préfère un bon restaurant, ou une expérience à vivre ensemble (concert, spa, cours de cuisine etc.), plutôt qu’un objet pas toujours à mon goût. C’est mon côté zéro déchet haha !

En bref, poses-toi la question de ce que tu rattaches à ces objets, et s'ils t'apportent encore un sentiment positif.

Et toi, comment tu gères tes objets souvenirs ?

Déménager Facile efficace simple 1

Et si tu est en plein tri avant de déménager ou que tu compte le faire, j’ai compilé toutes ces astuces et d’autres encore plus cools et pratiques encore dans mon e-book Déménager Facile.

Comment s’organiser en amont, comment dépenser le moins possible, à quelle date résilier quoi, et même de chouettes printables pour t’aider à préparer tes cartons !

Une pointe d’organisation, beaucoup de débrouillardise, une tonne d’efficacité et un peu de simplification, voilà ce que tu trouvera dans cet e-book ! Le tout aidé par quelques printables bien pratiques. Au top !

Si tu es sur le point de déménager mais que tu ne sais pas par où commencer, Déménager Facile est vraiment fait pour toi !

Il est disponible juste ici, alors n’hésites plus !

Si l'article t'as plu, n'hésite pas à le partager sur Pinterest !

Trier photos souvenirs album carte cadeau lettres peluche Pin
Trier souvenirs cartes photos album Pin

2 Comments

  • ceciloune

    J’ai des boîtes remplis … je devrais faire le tri ! j’en ai une où il y a que des lettres de ma meilleure amie, ça date d’il y a bien 15 ans … même si on parle de nos amourettes ou autres…je pense que je vais…les jeter =/
    J’ai une boîte qui rassemble tous mes souvenirs de Londres, une étape importante dans ma vie car j’ai voler de mes propres ailes, je pense en effet en faire un book mais il faudrait que je m bouge parce que ça date déjà d’il y a 9 ans ! et ainsi de suite lol ;…
    J’ai pour objectif au moins de faire mes carnets de voyages cet année … avant de trop cumulé ! y a plus qu’à imprimé ^^ mais ça me ferait des places énormes dans mon bureau!

    • Amélie Petit Moineau

      Arg, ça arrive … Si tu pense que ça ne peux plus rien t’apporter, mieux vaut s’en séparer (j’avais des tas de carnets comme ça, avec tous les « mots » qu’on s’échangeait lorsqu’on était en études au collège … qui était en gros des conversations à l’écrit car on n’avait pas le droit de discuter haha XD si futile parfois hihi).
      Oui, faire un album, on le voit parfois comme un truc énorme. Mais en faire un peu chaque jour, c’est jouable. Décorer une page, s’occuper d’une photo à la fois, et petit à petit, on termine l’album ^^ Et effectivement, ça permet aussi de ranger et d’y voir plus clair ! Courage ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Suis-moi sur Instagram
Suis-moi sur Pinterest
Suis-moi sur Facebook