Organisation et rangement

Désencombrer : par où commencer ?

Je ne sais pas toi, mais perso, avec le confinement, j’ai eu une grosse envie de trier toutes mes affaires. De faire un gros vide. De désencombrer un max. Et de faire de mon intérieur un endroit cosy, agréable à vivre, et où je ne me sens pas surchargée, où je peux recevoir, passer du temps, tout simplement !

Sauf que désencombrer, selon la quantité de choses qu’on a, ça peut paraître une sacrée montagne à gravir. Je te propose une petite sélection de mes conseils favoris pour un désencombrement organisé, tout en douceur !

Désencombrer une pièce à la fois

Quand on veut désencombrer chez soi, qu’on est motivée, on peut vite partir dans tous les sens, se retrouver avec la totalité de son dressing dans son salon, ses affaires de toilettes dans la cuisine, bref, par partir en cacahuète. Et ça n’est clairement pas le but !

Alors, on se concentre, on souffle un coup, et on suit mon premier conseil : être méthodique.
Promis, ça n’est pas un gros mot, et ça ne veut pas dire que c’est chiant non plus !

Il s’agit seulement de se concentrer sur une seule pièce à la fois. De s’occuper seulement de cette pièce, du sol au plafond. De la désencombrer à fond, vraiment, avant de passer à la pièce suivante. On termine une pièce avant d’en commencer une autre, ça te paraît faisable ?

Parce que mine de rien, dans une seule pièce, on peut en entasser ! (crois-moi, j’ai été cette meuf qui a eu besoin d’un grand Traffic pour déménager de son 18m² -j’en empilais jusqu’au plafond-). Donc on s’occupe d’une seule pièce, et on trie tout, y compris les boîtes, les sacs, les valises, les trucs que « c’est bien là pour stocker des choses dont on ne se sert jamais » (spoiler, si tu ne t’en sers jamais, ça n’a plus rien à faire ici !).

Bon, cette méthode à un seul inconvénient, je te l’accorde. Ou plutôt, un risque. Celui que les choses dont tu veux te débarrasser viennent polluer une autre pièce chez toi … Pour résoudre ce problème, j’ai une astuce dont je te parle plus loin, rassures-toi, ça va le faire !

Désencombrement : fixer une date

Plutôt que de ranger par-ci par-là, 10 minutes quand tu as le temps, que tu es chez toi, que tu es motivée … et que les étoiles sont alignées, mon deuxième conseil serai de prévoir une date pour désencombrer une pièce. Noter dans ton agenda un jour où tu te consacres uniquement à cette pièce.

Oui, je te parle d’une journée entière. J’aurais bien dit une demi-journée, mais pour en avoir fait l’expérience des tonnes de fois : ça prend plus de temps que ça. Trier, pas forcément, gérer l’après, oui, ça prend du temps. Donc, tu prévoies une journée entière, un repas et des snacks faciles à faire (évites le bœuf bourguignon), une pause d’une heure le midi (parce que crois-moi, ça prend de l’énergie, tu aura besoin de recharger tes batteries pour t’y remettre !).

Et donc, tu prévoies ta date, et une heure de début. Je n’arrête pas de le dire, mais fixer une date et une heure un bon moyen pour être sûre de l’accomplir. Du reste, difficile d’évaluer le temps que cela va te prendre, selon la taille de la pièce, la quantité de choses à trier … prévoies la journée. Au pire, tu aura juste le temps de tout trier comme il faut. Au mieux, tu gagnera une heure ou deux pour du temps pour toi !

Ah, et si jamais ça ne paraissait pas évident : ne prévoies rien le soir non plus. Tu risquerais de ne pas y aller car tu tries encore. Ou mieux, d’être au bout de ta vie et de ne pas DU TOUT avoir envie de faire autre chose que te vautrer dans ton canapé devant Netflix. Tu me remercieras !

Couper les distractions ... mais agir dans la bonne humeur !

Le jour J arrivé, assure-toi de ne pas être dérangée.

Réseaux sociaux, appels, visites, fais en sorte d’éteindre toutes les notifications, d’éviter les interruptions. Elles te feront perdre un temps fou alors que tu vas avoir besoin de tout ce que tu as.

Par contre, n’hésite pas à mettre un podcast ou de la musique pour travailler dans la bonne humeur ! Oui, ça va être long et pas facile, mais pas besoin d’en rajouter ! Une bonne playlist, ça aide à faire passer la pilule !

Désencombrer : vendre, donner, jeter ... au plus vite !

Une chose à laquelle penser c’est la prochaine vie de ce que tu ne vas pas garder suite à ton tri.

Peu importe la pièce à laquelle tu t’attaques, tu auras des choses à éliminer, et viendra le temps de choisir. Le mieux reste de faire des piles dès que tu commences ton tri. Et voilà les piles que je te conseille.

À garder

Ici, comme le veut la logique, c’est ce que tu gardes. Ce qui t’es utile, que tu apprécies, qui te vas.
 
Attention à bien réfléchir à ce qui te vas, ce que tu utilises régulièrement. Et à ne pas tomber dans les pièges du vêtement « que je vais réussir à remettre un jour quand j’aurais repris le sport ». C’est typiquement le genre de choses qu’on garde, et si jamais, un jour, vraiment, on rentre à nouveau dedans, on n’aimera probablement plus le porter.
 
De même avec des instruments de cuisine que tu utilises 2 fois l’an. Oui, si tu fais 25 raclettes une fois l’hiver venu, ton appareil à raclette est le bienvenu. Mais le presse-ail qui t’a servi 3 fois, est-il vraiment utile ?
 
Donc vraiment, garde ce que tu aimes, qui te vas, que tu utilises, le reste, ça dégage ! Hop hop hop !

À vendre

Vendre les objets dont tu ne veux plus et qui sont encore en bon état, c’est top. Et ça a le mérite d’être économique, il faut le reconnaître !

MAIS (car il y a un « mais »).

Ça a un coût, celui de ton temps. Vas-tu vraiment prendre le temps de photographier, rédiger une description, poster des colis ? Est-ce que le montant que tu vas en retirer compensera le temps passé à répondre aux questions, à préparer les paquets, à reprendre des photos plus détaillées …

C’est une question que tu dois te poser avant de décider de vendre tes affaires, penses-y !

À donner

Si ton objet est encore en bon état, pourquoi ne pas le donner ? À tes proches, à une association près de chez toi, comme tu préfères.

Tu peux organiser un vide-dressing chez toi et inviter des amies (qui peuvent elles aussi amener ce dont elles ne veulent plus, et faire du troc pour regarnir vos garde-robes). Si tu as la motivation, tu peux leur proposer de te débrouiller seule pour ce qui reste. Il te suffira d’appeler Emmaüs où de tout amener en point de collecte ! Et puis, c’est un bon après-midi garanti !

À jeter

Si ton objet n’a plus d’utilité, que tu ne peux pas le détourner de son utilité première (les vieux habits font de bon torchons 😉 ), il va te falloir passer par la case poubelle.

Mais attention, tout ne va pas forcément dans la poubelle classique : selon ta localisation, certaines choses seront recyclées ou non, confiées à une collecte particulière. Le petit électronique est géré d’une manière, les piles d’une autre, les ampoules encore d’une autre.

Pour les vêtements, tu peux peut être trouver un conteneur Le Relai près de chez toi, où tout autre organisation ^^

Pour t’aider, je te renvois aussi à l’article que j’avais écris sur ce sujet en particulier : Que faire avec les objets dont tu veux te débarrasser !

Dans tous les cas, je te conseille de le faire vite : ne pas attendre des mois pour un vide-dressing ou pour emmener ton tri à la déchetterie ou chez Emmaüs. Sinon, un tas de trucs à jeter va très vite grandir chez toi et ça va être une énorme galère pour t’en débarrasser !

Désencombrer okay, mais après ?

Ranger ce qui reste

Maintenant que tes piles sont faites, qu’il n’y a plus rien dans tes placards, il faut ranger. Pour cela, quelques conseils résumés ici, que tu trouvera dans mon articles sur comment ranger ses placards de manière simple et efficace.

ranger par catégories, les pantalons avec les pantalons, les cuillères avec les cuillères ! Avec une place pour chaque chose, et chaque chose à sa place 😉

rendre visible au 1er coup d’œil, pour ne pas passer mille ans à chercher quelque chose. Plier tes vêtements à la verticale, les étiquettes sur les boîtes fermées, fais comme si quelqu’un qui ne connaissait pas chez toi devait trouver quelque chose !

garder le plus utile à portée de main, pour ne pas le chercher loin et pouvoir s’en servir facilement et rapidement.

compartimenter, pour ne pas tout mélanger en vrac dans les tiroirs, et facilement tout retrouver. Les panières, les boîtes et les séparateurs sont tes meilleurs amis !

Et ensuite ?

Ça y est, tu as trié une première pièce, ou peut être même toute ta maison, super ! Félicitations, c’est un super travail que tu as achevé là !

Des heures et des heures de tri, parfois un peu de frustration, mais c’est bon, tu y es arrivée ! Ça n’était pas facile, alors encore bravo !

Tu ne voudrais pas tout avoir à refaire demain, n’est-ce pas ?
 
Dans ce cas, mon dernier conseil : attends avant de racheter quoique ce soit.

Attends d’avoir réellement besoin ou envie de quelque chose. Pas de shopping intempestif après un désencombrement, plutôt une vraie réflexion sur ce que ce tri t’a amené, sur comment tu te sens maintenant chez toi.

Si jamais tu veux aussi quelques conseils à ce sujet, tu peux aussi lire mon article sur mes 5 astuces pour avoir moins de choses à ranger (spoiler, faire du tri en fait partie 😉)

La checklist

Si tu veux être sûre de suivre tous mes conseils et de désencombrer de manière organisée et efficace (et durable !), j’ai conçu pour toi une checklist spéciale désencombrement à télécharger gratuitement ! Et bien entendu, je viens de l’ajouter à ma Boîte à Outils !

Pour y accéder, il suffit de t’inscrire ici et tu recevras par mail le mot de passe pour la Boîte à Outils ! Tu pourra télécharger ta checklist ainsi que de nombreux outils pour t’aider à t’organiser ^^

Se faire aider

Malgré mes conseils et ma jolie checklist, il peut arriver que tu n’arrives même pas à te lancer. Que ce soit une plaie pour toi, même si tu sais que ce tri, tu en aurais bien besoin. Que tu ne supporte plus cette quantité d’objets qui débordent des placards.

Si c’est le cas, n’hésites pas à consulter ma page de services, nous pouvons sûrement travailler ensemble pour t’aider à avancer !

J’espère avoir pu t’aider à te lancer dans le désencombrement de manière organisée et claire, de manière à perdre le moins de temps possible, et te concentrer sur ce qui est le plus dur : choisir que garder et que laisser partir !

D'ailleurs, tu as d'autres astuces pour un désencombrement malin ?

Si tu as aimé l'article, n'hésite pas à la partager sur pinterest !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *