Si tu me suis sur les réseaux, tu connais mon avis sur la question. À mes yeux, l’apprentissage se fait dans la pratique, et ça marche aussi pour le tarot.
Seulement, avec les cartes, c’est facile d’oublier combien de fois telle carte est revenue dans les derniers tirages, où celles qu’on a croisé dans des tirages plus importants, et tant d’autres choses.
 
C’est pour ça qu’arrive ce qui est à mon sens la deuxième pierre angulaire de tout apprentissage (surtout quand on a très peu de mémoire comme c’est mon cas 😅🤣), j’ai nommé la prise de notes !

Ma façon de faire à l'écrit

En bonne fana de papeterie, je note la plupart de mes tirages dans un carnet réservé pour ça.

Je commence par noter la ou les questions, les positions des cartes (je suis très visuelle 🤓), je fais mon tirage, je note le nom des cartes, et une par une je fais mon interprétation.

Ensuite, j’en fais un résumé d’un paragraphe environ, en réutilisant les questions à la forme affirmative.

Par exemple, prenons un exemple d’un de mes tirages récents, un des questions était « Ce que je dois apprendre à apprécier », et j’ai tiré la Roue de la Fortune. J’ai donc noté, je cite « Je dois apprendre à apprécier le chemin, les cycles, les vagues hautes ou au 36ème dessous. Je dois apprendre la résilience et le bon mindset ».

Quand j’écris cela, j’ai deux choses en tête : je sais que je vais revenir lire ce tirage et que les cartes me parleront peut être différemment, du coup, je sais que ce que je note à cet instant là est le reflet de qui je suis à ce moment là. C’est d’ailleurs aussi pour ça que j’indique toujours la date avec mes tirages, pour les replacer dans une temporalité.

Ah, petite précision : ce carnet est dégueulasse.

Prendre des notes sur les cartes
Une page de mon carnet : c'est TRÈS moche

Ma façon de faire version numérique

Pour te décrire un peu tout ça :

– j’ai une première base de données de toutes mes cartes, oracles et tarots confondus (ceux que j’utilise souvent, que je remplis au fur et à mesure que je les tire -je suis pas folle à ce point-).

– ensuite, j’ai une base que je remplis avec chaque tirage que je fais (mes tirages persos uniquement, j’ai un tableau spécial pour mes clientes).

Dans ces deux tableaux (le mien et celui de mes clientes), je peux aller chercher chaque carte de ma première base de données, et ainsi avoir mes notes sur le sujet, des mots clés, etc.

Et enfin, parce que j’aime pousser le vice, je me suis amusée à faire une autre base de données pour compter le nombre d’occurrences de chaque carte par mois. Celle-ci est à part car je compte tous mes tarots et ils ne sont pas sur mon espace Notion.



base de données cartes tarot
Ma base de données de cartes
trackers de cartes notion
Mon tracker de cartes
lien tirage clientes
Un exemple de page d'un tirage où je lie chaque carte

Je résume : quand je tire les cartes, je note sur un carnet (ou dans mon bullet journal pour mes tirages de la semaine). Ensuite, quand j’en ai envie, je reprends ce carnet et je note les occurrences de chaque carte dans un tableau prévu pour. Et j’ai un tableau où je répertorie tous mes tirages.

J’ai conscience que ça peut te paraître bizarre, peut être même que tu ne t’es jamais amusée à noter un tirage (encore moins à ce point là).

Je vais t’expliquer pourquoi je fais ça.

Pourquoi noter ses tirages ?

J’ai commencé à faire ça avec la récurrence du Pape dans mes tirages

Il y a quelques années, pendant une semaine, la même carte est venue m’embêter. Je m’en suis rendue compte car je tirais une seule carte par jour, c’était assez flagrant. Mais je me suis posée la question : comment savoir si ça me fait la même chose pendant un mois ? Un trimestre ? Une année ?

Et bien sans prendre de notes, c’est simple : je ne peux pas savoir. C’est donc à ce moment là que j’ai commencé à noter, avec plus ou moins de régularité, il faut être honnête.

J’ai pensé à tracker chaque carte sur papier, mais le simple fait de penser à créer dans un carnet un tableau de 5 ou 6 fois 78 cartes, ou même d’écrire le nom de chaque carte pour mettre une barre à chaque fois que je la tirais, ça m’a fatigué ! (et pourtant, je l’ai fait version en ligne pour la formation Easy Tarot, comme quoi !).

J’ai donc créé un tracker dans un logiciel que j’apprécie et avec lequel je travaille au quotidien, Notion.

Mais en réalité, n’importe quel tableau ou tableur de ton choix fera l’affaire, pas besoin de pousser aussi loin ! (c’est mon côté geek, on ne se refait pas !)

Placer son tirage dans le temps

D’autre part, je trouve ça génial de placer un tirage sur un point temporel donné.

Ça explique la question, l’interprétation de la réponse, mais aussi le cheminement dans lequel on est. Typiquement, si je bloque toujours sur la même situation, mais que je pose une question différente au vu d’une expérience que j’ai pu faire, la réponse et mon interprétation sera différente.

Pour dire ça en des termes plus concrets, je vais te donner un exemple.

Imaginons que je sois salariée, je m’ennuie pas mal dans mon boulot, tout m’agace et j’y vais à reculons.

Je tire le Chariot à la question « Comment me sentir mieux dans ce boulot ? ». À ce moment là dans ma vie, je ne vais pas super bien, tout m’ennuie. Je l’interprète comme le fait de devoir m’affirmer et prendre des initiatives, de me focaliser sur mon objectif de promotion ou que sais-je.

Seulement, rien ne s’arrange, et quelques mois plus tard, je demande « Comment me sentir mieux dans ma vie professionnelle ? ». Le Chariot sort aussi, mais j’y entrevoie autre chose : le besoin de faire bouger la situation, de laisser le passé derrière, de faire bouger mon environnement, bref, de me barrer au plus vite.

Pour chacun des tirages, mon interprétation diverge car ma vie et ma vision des choses est différente : je lis donc quelque chose de différent dans la carte.

En bref

Bon, je me suis un peu perdue avec mon explication, mais si tu dois en retenir quelque chose c’est d’une : prends des notes (date, question, cartes tirées, interprétation). Pour le reste, fais-le sur le support qui te plaira le plus : un carnet, une application, un tableur, libre à toi.

Si tu tires déjà les cartes, j’espère que cet article t’aura aidé pour améliorer ta pratique ! Et si tu n’oses pas encore, cet article est fait pour toi !

Enfin, n’oublies pas que je peux aussi t’aider pour y voir plus clair 😉

N’hésites pas à me dire si ça t’a aidé !

Et toi, comment tu prends des notes sur tes tirages ?

Si cet article t'as plu, n'hésites pas à le partager sur pinterest !
Comment j'utilise Notion pour noter mes tirages
Ma méthode pour prendre des notes sur mes tirages

Lire un autre article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *