C’est une question qu’on m’a beaucoup posé dernièrement, « Comment choisir mon premier jeu de tarot ?« . La pratique du tarot ne te fait peut être pas peur, mais le choix de ton premier jeu, oui.

Et c’est vrai qu’il y a quelque chose de vertigineux à choisir son premier tarot. De plus en plus, des jeux fleurissent de tous les côtés, certaines nous plaisent, d’autres moins, des jeux industriels, des jeux auto-produits, des jeux à petit prix, des jeux plus chers … Faire le tri est complexe !

Mon histoire avec mon premier tarot

Pour être totalement honnête, comme tu le sais si tu as lu cet article, j’ai choisis mon premier jeu par hasard. Enfin, pas réellement par hasard, mais je ne cherchais pas un tarot, j’ai juste acheté un joli jeu. Et il se trouve ensuite que c’est devenu mon jeu fétiche, que j’ai poncé, usé, étudié en long en large et en travers … Donc j’estime que c’était un peu par hasard ! 😅

Il faut que le jeu te plaise

J’ai tout de même appliqué une des règles que j’applique toujours à l’heure actuelle : il faut que visuellement, le jeu te plaise. Et pas juste la couverture comme j’ai pu faire l’erreur. Tout le jeu. La majeure partie des cartes. Il faut que les cartes t’évoquent quelque chose (en bien ou en mal), il faut que tu aies déjà une idée de là où elles t’emmènent.

Fais des recherches

Et vient du coup en ligne de compte ma seconde recommandation pour choisir ton jeu : fait des recherches.

J’ai conscience que je dis ça alors que j’ai fait l’inverse (Amazon m’a proposé mon tarot Mucha alors que je venais de glisser un tarot Klimt dans mon panier …). Et j’ai honnêtement eu beaucoup de chance. Mais ça n’a pas été le cas les fois suivantes, et c’était un peu dommage.

Je pourrais te faire une liste des nombreux jeux que j’ai acheté presque uniquement pour leur couverture et finalement pas aimé (tarots et oracles confondus, on doit être sur une vingtaine). Donc histoire de t’économiser du temps et de l’argent, ne fais pas comme moi !

Pour faire tes recherches, tout internet est à ta disposition : Google Image bien sûr, Amazon et les photos des clients qui ont acheté le jeu. Tu as aussi le site Graine d’Eden qui est une fabuleuse mine d’or pour les jeux les plus connus.

Par contre, j’aimerais attirer ton attention sur un phénomène que j’ai pu observer de mon côté : le syndrome du jeu trop beau.

Tu le connais peut être plus dans le domaine de la papeterie : tu achètes ce carnet trop beau, que tu adores, devant lequel tu bave à chaque fois que tu passes … Mais tu ne l’utilises jamais. Il est si beau, tu as peur de l’abîmer, d’écrire dedans ou de faire une rature, de l’user, bref, pas moyen.

Et bien ça existe aussi avec les cartes ! Donc pour commencer, n’hésites pas à choisir un jeu qui te parle, que tu trouves beau, mais pas au point de le laisser dans un coin pour ne surtout pas l’abîmer !

Commence facile

Ensuite, en tant que débutante, je ne saurais que te conseiller de commencer avec un jeu facile.

Beaucoup de jeux sont vus et revus notamment sur les réseaux sociaux mais sont très difficiles à appréhender quand on ne connait pas le Rider Waite Smith (je pense au fameux Light Seer Tarot, très joli mais très loin de la tradition originale).

J’ai eu de la chance avec mon tarot Mucha, car les significations des cartes sont conservées, mais adaptées aux illustrations de l’illustrateur Mucha (parfois la symbolique colle, parfois un peu moins, mais globalement ça colle). De la même manière, je te conseillerai d’éviter les jeux trop simples qui auront moins de symboles pour t’aider avec l’interprétation (je pense au Kawaii Tarot ou au Everyday Tarot, très épurés).

D’ailleurs, sur ce sujet n’hésites pas à bien vérifier la tradition du jeu (Marseille ou RWS). La mention n’est pas toujours faite, mais tu peux le savoir en regardant le numéro de la carte de la Force par exemple (8 c’est un RWS, 11 c’est un Marseille).

Ainsi, tu pourrais commencer par un jeu simple, un Rider Waite Smith dans sa version originale par exemple, quitte à avoir un autre jeu pour créer la comparaison et étudier les deux en parallèle si tu le souhaites, c’est toujours super enrichissant.

Suis tes envies et kiffe !

Au final, le but c’est vraiment de te simplifier l’apprentissage et la manipulation de ton jeu, et de t’éviter de te retrouver face à un jeu obscur qui ne te parle pas et donc que tu n’utilisera pas.

Enfin, j’aimerais attirer ton attention sur un point. Peut être que ton premier jeu ne sera pas terrible. Mais c’est un peu comme une relation : la première n’est pas forcément folle ou exceptionnelle. Par contre, elle va te permettre de savoir ce que tu veux, ce que tu ne veux pas, d’affiner ton prochain choix ! 😉

Ainsi, après l’achat de mon tarot Mucha, j’ai rapidement craqué pour le Tarot du Funambule, qui est un tarot fait à l’aquarelle, qui me plaisait beaucoup. Seulement, les cartes sont dénuées de personnages (ce sont des animaux à la place), et la symbolique du Rider Waite Smith est quasi inexistante.

J’ai fini par m’en séparer car seule ma première contrainte était respectée : je le trouvais joli. Depuis, je sais mieux ce que je veux : j’aime les jeux chargés visuellement, touffus presque, avec des symboles qui fourmillent partout (ce qui n’empêche pas des interprétations diverses et variées). Je n’aime pas les jeux épurés.

Mais c’est à ma propre appréciation, à toi de voir avec la tienne bien entendu !

Si tu tires déjà les cartes, j’espère que cet article t’aura aidé pour améliorer ta pratique ! Et si tu n’oses pas encore, cet article est fait pour toi !

Enfin, n’oublies pas que je peux aussi t’aider pour y voir plus clair 😉

N’hésites pas à me dire si ça t’a aidé !

Et toi, comment tu choisis ton premier jeu ?
Et le suivant ?

Si cet article t'as plu, n'hésites pas à le partager sur pinterest !
choisir son premier tarot (1)
choisir son premier tarot (2)
choisir son premier tarot (3)

Lire un autre article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *