📝 Page blanche : en finir avec la panne d’inspiration

Peu importe ton activitĂ© crĂ©ative, tu as forcĂ©ment dĂ©jĂ  vĂ©cu ça : tu arrives devant ton bureau, ta toile ou ta casserole, tu es super motivĂ©e, tu as hĂąte de crĂ©er … Et lĂ , rien. Le vide intersidĂ©ral. đŸ€Ż Aucune inspiration. Rien qui te vient. Un bon gros blocage. Ou, comme les Ă©crivains le disent, un syndrome de la page blanche.

ForcĂ©ment, ça n’est pas cool, encore moins si tu vis de ta crĂ©ativitĂ©, n’est-ce pas ? Alors, comment s’en dĂ©barrasser et se remettre Ă  crĂ©er ? Voici mes conseils pour repartir de plus belle et crĂ©er un max ! C’est partiiiiii !

LĂącher prise, se foutre la paix, s'enlever la pression

Quand on aime crĂ©er, ou mieux, quand on vit de ses crĂ©ations, c’est facile de se mettre une certaine pression. On a un objectif, prĂ©cis ou pas (un vĂȘtement Ă  coudre, une commande pour un client), et on entend bien y arriver, aller jusqu’au bout, oh yeah ! 👍
 
Mais du coup, on se met Ă  soi-mĂȘme une pression pour rĂ©ussir, pour sortir un chef d’Ɠuvre au premier coup de pinceau.
 
Spoiler : autant de pression, ça n’aide pas les idĂ©es Ă  venir. Pire, ça pourrait mĂȘme en Ă©carter de bonnes !
 
Et si on se calmait sur le rĂ©sultat, et si on lĂąchait prise sur l’Ɠuvre finale ?
 
Par exemple, pourquoi ne pas prendre ta prochaine création pour un brouillon ?
Un truc dans le vide, juste pour le plaisir ou pour s’amuser ?
 
DĂ©dramatise la crĂ©ation, ose faire n’importe quoi, et laisses-toi porter !
 
Un ratĂ© ou une erreur, ça n’a rien de grave, ça te permet de progresser, et de t’amĂ©liorer !
Page blanche panne d'inspiration aide conseils coach créativité kiffer ennui enfant culture (3)

Contrer la page blanche : s'ennuyer ! đŸ„±

Si, en bonne ado qui dĂ©testait s’ennuyer, on m’avait dit que j’Ă©crirais un jour un article qui prĂŽnerait l’ennui, j’aurais clairement Ă©clatĂ© de rire !

Mais je t’en parlais dĂ©jĂ  dans mon article sur mes astuces d’organisation prĂ©fĂ©rĂ©es, s’ennuyer, c’est capital.

Il faut dire qu’on a plus trop le temps de s’ennuyer de nos jours, moi la premiĂšre : dans les transports, je lis un livre sur mon tĂ©lĂ©phone. Sous la douche, j’Ă©coute un podcast. Et que celui qui n’a jamais Ă©tĂ© sur les rĂ©seaux sociaux pendant la grosse commission me jette la premiĂšre pierre …!

Comme moi, tu fais tout le temps quelque chose, et ton esprit n’a plus aucun espace pour ne rien faire, vagabonder, digĂ©rer la quantitĂ© d’informations que tu lui fait ingurgiter Ă  longueur de journĂ©e.

Tu fais tout en mĂȘme temps, et tu oublies de juste regarder le paysage, de ressentir ton corps sous la douche, ou bien d’admirer les craquelures de la porte des toilettes (« regarde, ça fait un visage juste lĂ  ! » đŸ˜…đŸ€Ł)

Tu as l’idĂ©e ! 😉

Pourquoi tu ne lùcherais pas ton téléphone, et tu ne resterai pas un peu dans la lune parfois ?!

Ou ne pas te reconnecter Ă  notre corps, Ă  tes sens, et au monde qui t’entoure ?

L’inspiration est partout, mais il faut lui laisser de place !

Page blanche panne d'inspiration aide conseils coach créativité kiffer ennui enfant culture art musée

Contrer la page blanche : s'inspirer đŸ–Œ

Une grande partie de nos idées vient de notre cerveau qui associe des informations ensemble.

Souvent, quand je crĂ©Ă© une toile, je commence par crĂ©er une texture, puis je me souviens de ce tampon, et je me dis que je l’associerai bien avec telle couleur d’encre, qui elle-mĂȘme irai bien avec cette dĂ©coration … 🎹

Tu as l’idĂ©e, l’idĂ©e se crĂ©Ă© un chemin Ă  travers les souvenirs que j’ai de mon matĂ©riel, et des tonnes d’images, d’associations de couleurs et de compositions que j’ai en tĂȘte. Et paf ! ça fait des chocapics ! đŸ’„

Se cultiver, apprendre parfois sur des sujets Ă  des kilomĂštres de ta pratique crĂ©ative, ça peut avoir un effet inspirant immĂ©diat (un jour, je te parlerai des envolĂ©es lyriques que j’ai Ă©crites en me renseignant sur les diffĂ©rents chants des oiseaux – passionnant !-).

Pas forcĂ©ment besoin d’aller dans un musĂ©e ou mĂȘme de s’intĂ©resser Ă  de l’art !

On trouve des formes d’art partout, notamment dans des domaines plus scientifiques (as-tu dĂ©jĂ  vu un flocon de neige au microscope ? fascinant ! ❄).

Tu peux bien sĂ»r regarder ce qui existe dans ton domaine de prĂ©dilection, et reproduire pour mieux dĂ©cortiquer et comprendre comment sont faites les choses que tu aimes. C’est une bonne approche en cas de page blanche, ça permet de se donner une base sur laquelle crĂ©er enduite selon tes goĂ»ts et ta propre patte.

Mais veille tout de mĂȘme Ă  Ă©viter la comparaison Ă  force de voir trop de choses dans ton domaine !

Page blanche panne d'inspiration aide conseils coach créativité kiffer ennui enfant culture s'amuser imaginer

Renouer avec son enfant intĂ©rieur đŸ€Ș

Je suis sûre que tu as au moins un souvenir de toi faisant quelque chose de créatif étant enfant.

Un spectacle pour ta famille, un livre reliĂ© avec des agrafes, les coiffures de tes Barbie, les maisons avec tes Legos, tu as nĂ©cessairement crĂ©Ă© et Ă©tĂ© ultra fiĂšre de ce que tu faisais, n’est-ce pas ?

AprĂšs tout, qui n’a jamais Ă©tĂ© cet enfant fier qui ramĂšne un « superbe » dessin en cadeau Ă  un membre de sa famille ? Et pourtant, aucune Ɠuvre digne de De Vinci lĂ -dedans, n’est-ce pas ? Et pas besoin d’ailleurs !

Tu te fichais pas mal que ça plaise ou pas, tu avais adoré faire. Fabriquer. Créer.
Ressentir l’excitation des idĂ©es qui fourmillent dans ta tĂȘte. La joie et la fiertĂ© de terminer ta crĂ©ation. De l’offrir Ă  une personne Ă  laquelle tu tiens. Et cela peu importe le rĂ©sultat final !

Essaie de retrouver cette joie, de remettre le doigt sur ce sentiment !

Quitte Ă  faire n’importe quoi, Ă  ne pas savoir ce que tu fais au dĂ©but.

Quitte Ă  ce que ça ne ressemble Ă  rien Ă  la fin (il te suffira de dire que c’Ă©tait tout Ă  fait volontaire ! 😉)

Page blanche panne d'inspiration aide conseils coach créativité kiffer ennui enfant culture contraintes thÚme challenge défi

Contrer la page blanche : se poser des contraintes ⛔

Je suis sûre que ça a déjà été un souci pour toi aussi : je me sens parfois trop libre une fois devant ma page blanche !

Imagines un peu l’Ă©tendue de tout ce que je pourrais faire juste lĂ , avec mon matĂ©riel et une feuille blanche. Les possibilitĂ©s sont absolument infinies ! Et devant cet infini, et bien, mon petit cerveau est au point mort ! 🧠 J’ai tous les outils Ă  ma disposition, toutes les idĂ©es … donc finalement, aucune.

Alors que si je me donne une, ou mĂȘme plusieurs contraintes, les choses intĂ©ressantes commencent !

Un camaĂŻeu de couleurs donnĂ©, un outil prĂ©cis, une thĂ©matique, une crĂ©ation « à la maniĂšre de ». Ou encore en suivant un tutoriel sur internet ou un challenge d’un mois (Inktober, Mermay, NaNoWriMo … ces derniers ont l’avantage d’ĂȘtre suivi par un grand nombre de personnes et de mobiliser beaucoup d’inspiration et d’Ă©mulation !).

Poses-toi donc une ou plusieurs contraintes, un thĂšme, et lances-toi !

Te brider permettra Ă  ton imagination de faire le tri dans tes idĂ©es, et de faire naĂźtre une idĂ©e. Quitte Ă  lĂącher les contraintes ensuite au cours du processus. Peu importe si celles-ci t’ont d’abord permis de dĂ©buter ! 👍

Page blanche panne d'inspiration aide conseils coach créativité kiffer ennui enfant culture aimer kiffer s'amuser se faire plaisir

Kiffer !

Bon, je termine avec la base de la base, digne de Mister Obvious !

Mais si tu n’aime pas ce que tu fais, ça risque de rester compliquĂ© pour toi de le faire, tu ne crois pas ?!

Donc la base, c’est d’aimer ce que tu fais !

De prendre du plaisir à utiliser tes outils, tes techniques, à en découvrir de nouvelles, à tester, essayer, ne pas réussir mais persévérer.

Par exemple, j’adore me salir les doigts dans les encres et les peintures.
J’aime voir les couleurs se mĂȘler dans l’eau quand je rince un pinceau.
J’adore Ă©crire d’une jolie Ă©criture.
J’aime trop m’inventer des histoires dans ma tĂȘte (je n’ai pas trouvĂ© d’autres mots pour le dĂ©crire que mes mots d’enfants haha !).
Et je kiffe peindre Ă  l’aquarelle mais ne connaĂźtre le rĂ©sultat qu’une fois sec. Dans ma tĂȘte, c’est toujours une surprise ! 🎁

Bref, la crĂ©ation et moi, c’est une Ă©norme histoire d’amour.

Est-ce que tu as déjà pris le temps de remarquer à quel point tu aimes faire ça ?

Je suis trÚs contente de te présenter ma liste anti page blanche !

C’est un condensĂ© de tout ce que j’ai pu mettre en place au fil des annĂ©es pour Ă©viter la page blanche et ne jamais manquer d’idĂ©es ! Astuces, contraintes et challenges, de quoi faire le plein et crĂ©er Ă  volontĂ© !

Que tu Ă©crives, que tu peignes, que tu fasses de la musique, ma liste t’aidera forcĂ©ment !

Je l’ai glissĂ© dans ma BoĂźte Ă  Outils, tu n’as plus qu’Ă  t’inscrire ici pour tout tĂ©lĂ©charger immĂ©diatement et gratuitement !

Pinterest Mockup Graphic Template(1)

Comme pour plein de choses, il suffit finalement de ne pas se mettre trop de pression,
et de faire ce qu’on aime, pour parvenir Ă  lever le blocage et Ă  crĂ©er !

Et toi, tu as des astuces pour Ă©viter la page blanche ?

Si cet article t’as plu, n’hĂ©sites pas Ă  le partager sur Pinterest !

Page blanche panne d'inspiration conseil aide pinterest (1)
Page blanche panne d'inspiration conseil aide pinterest (2)
Page blanche panne d'inspiration conseil aide pinterest (4)
Page blanche panne d'inspiration conseil aide pinterest (3)

3 réponses

  1. Pour lĂącher-prise sur l’Ɠuvre finale il peut y avoir un petit exercice sympa Ă  faire (quand on y arrive, ce qui n’est pas mon cas) : l’Ă©criture automatique. On se donne un top dĂ©part et on Ă©crit tout ce qui vient sans rĂ©flĂ©chir pendant 1 ou 2 minutes !

    Haha x) pendant la grosse commission je n’ai mĂȘme pas mon tĂ©lĂ©phone sur moi ! C’est aux toilettes ou sous la douche que j’ai mes meilleures idĂ©es (ou la nuit, mais c’est tellement performant que c’est hors compĂ©tition !)

    Comme tu dis, le principal est bien de se faire plaisir ! Sans plaisir on ne peut pas faire quelque chose de bien, je pense !

    1. Haha oui, j’avais entendu parlĂ© de l’Ă©criture automatique dans le cadre du journaling et autres « pages du matin ». J’avoue que je n’y arrive pas trop non plus !

      J’avoue que je fais partie des personnes qui comblent le temps mort des toilettes avec leur tĂ©lĂ©phone (avant, c’Ă©tait un livre, pas de jaloux). Mais c’est vrai que comme la douche, ça peut ĂȘtre un bon lieu d’idĂ©es, oĂč l’esprit vagabonde, et pop ! trouve une idĂ©e !

      Je pense aussi que sans plaisir on ne peut pas faire quelque chose de bien, mais on a parfois tendance Ă  l’oublier ! Sans compter qu’on peut commencer une chose avec plaisir, mais le perdre et s’Ă©vertuer Ă  continuer alors que l’envie n’est plus lĂ  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *