🤒 Comment s’organiser quand ça ne va pas

Être organisée, c’est génial quand on va bien et que tout va bien. Mais s’organiser quand ça ne va pas, bonjour les dégâts !
 
Règles douloureuses, rhûme envahissant 🤧, simple fatigue ou maladie chronique, ton emploi du temps bien ficelé peu vite tourner au carnage quand ton corps s’en mêle et n’est pas de ton côté. Pourtant, il faut souvent continuer : sortir du lit, se préparer, travailler … 😫
 
Je te propose de voir ici comment faire pour maintenir une organisation au mieux et ne pas sombrer sous les choses à faire une fois la vague remontée. Comme toujours, sans pression, sans injonction : chacun fait comme elle peut ! 👍💖
S'organiser quand ça va pas article (1)

S'organiser quand ça ne va pas : stop la pression !

Ça fait partie des choses que j’aurais aimé savoir, que j’aurais pu mettre dans cet article : on a tous des moments down.

Qu’ils soient dus à une maladie ou quoique ce soit d’autre, ça arrive à TOUT LE MONDE.

 

Personne n’est au maximum de sa force et de son énergie, prête à déplacer des montagnes et boxer des vilains 24h/24 et 7j/7.
Personne.

Donc relax.

Pas de pression.

Tu es dans le creux de la vague, elle va finir par remonter.

Le mieux à faire est de ralentir, d’éviter la pression et le stress, et surtout de te reposer.

Peu importe ce qui t’arrive, le repos est sûrement une des meilleures choses à faire pour aller mieux !
Donc tu sais ce que tu as à faire ! Zouh, au lit !😉💖

S'organiser quand ça va pas article (4)

S'organiser quand ça ne va pas : anticiper et prévoir

En bonne organisée, voilà une des meilleures stratégies : prévoir les moments où ça n’ira pas !

Anticiper est, une fois encore, une des clés que tu peux adopter pour éviter de te retrouver submergée après un moment down.

Selon à quel point tu peux prévoir ou pas, n’hésites pas à :

🍲 Te faire à manger en plus et congeler : tu n’auras plus qu’à réchauffer rapidement quand tu as faim.

🧹 Faire le ménage et prendre soin de ton intérieur, peu importe si tes vitres ne brillent pas H24 et si tu trouves de la litière du chat partout pendant quelques jours ensuite.

🧼 Prends soin de toi quand tu en as la force, tant pis si tu passes quelques jours ensuite sans t’habiller ou sans douche.

De manière générale, fais les choses qui te coûtent le plus quand tu t’en sens le plus capable.
D’une, ça sera fait, et tu seras tranquille quand ça ira moins bien.
De deux, tu seras contente de l’avoir fait, et ça te motivera peut être pour en faire encore un peu.

S'organiser quand ça va pas article (2)

S'organiser quand ça ne va pas : se concentrer sur l'essentiel

C’est une chose importante quand on ne va pas bien, c’est un principe simple qu’il faudrait toujours faire : pri-o-ri-ser !

Sauf que là, il ne s’agit plus de hiérarchiser tout ce que tu dois faire, non non non !

📝 Là, tu vas devoir garder sur ta to-do list le strict nécessaire !

Ce qui peut éventuellement mettre ta vie/ton travail/la vie de quelqu’un d’autre en jeu.

Sans oublier ce qui te fait plaisir, qui peut te détendre, ou te faire aller mieux ! (typiquement, quand j’ai une migraine, ma meilleure stratégie, c’est de filer au lit en regardant une VOD de mes streameurs préférés !)

Le reste peut toujours attendre. Ménages-toi, reposes-toi, prends le temps qu’il te faut.

Tu seras Wonder Woman plus tard.

S'organiser quand ça va pas article théorie des cuillères

La théorie des cuillères

C’est une théorie créée par Christine Miserandino, atteinte du lupus, pour expliquer à ses proches la gestion de son énergie.

Cette théorie est maintenant appliquée et utilisée par bon nombre de personnes ayant une maladie chronique, un handicap, ou même une maladie mentale, car elle parle facilement à tous.

🥄🥄 Le principe est simple, en se levant le matin, on a tous un nombre de cuillères.

De manière générale, quand on est valide, en bonne santé, notre quantité de cuillères est illimitée, et on en utilise autant qu’on veut, comme on le veut.

😩 Quand ça ne va pas, on se réveille en se donnant un nombre de cuillères, qui s’apparente à notre niveau d’énergie. 

Et on va les utiliser dans notre journée. Se lever, s’habiller, se nourrir, va demander un certain nombre de cuillères, qu’on peut ou pas dépenser. Par exemple, quand j’ai une migraine, manger est impossible pour moi, et pendant mes premiers jours de règles, sortir n’est pas impossible mais j’évite au possible.

⚠ Tu l’auras compris, le nombre de cuillères pour chaque action est particulière à chacun, et à un instant précis. Il peut varier d’un jour à l’autre, d’une heure à l’autre, selon à la souffrance ressentie, etc…

S'organiser quand ça ne va pas

Cette checklist est probablement un des premiers cadeaux que j’ai créé pour le blog ! C’est un condensé de bonne humeur pour te ressourcer, te donner de l’énergie, faire le plein à foooond ! Pour l’occasion, je lui ai fait un petit relooking aux couleurs du nouveau Petit Moineau !

Je l’ai glissé dans ma Boîte à Outils, tu n’as plus qu’à t’inscrire ici pour tout télécharger immédiatement et gratuitement !

Checklist Je prends soin de moi

En bref, tu évites de te mettre la pression pour rien, tu te reposes un max, tu en fais le minimum,
et tu seras ultra productive plus tard ! 👍💖

Et toi, comment tu parviens à t'organiser quand ça ne va pas bien ?

Si l'article t'a plu, partages-le sur pinterest !

S'organiser quand ça va pas relacher la pression
S'organiser quand ça va pas zéro pression
S'organiser quand ça va pas théorie cuillère
S'organiser quand ça va pas nécessaire repos calme

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *