Organisation du temps Organisation et rangement

8 astuces d’organisation que j’aurais aimé connaître plus tôt

J’ai beau avoir l’air d’une pro de l’organisation (et me sentir comme tel, en fait !), je ne l’ai pas toujours été.

Ma vie, pro comme perso, a parfois été un sacré beau bazar ! Mais j’ai heureusement su très tôt me former sur le sujet pour être organisée (et donc, dans mon cas, moins stressée).

Je te propose donc un petit tour d’horizon des astuces d’organisation que j’aurai aimé connaître plus tôt, bien plus tôt dans mon chemin vers l’organisation qui me convient !

Disclaimer : même si je précise dans l’article en quoi ces astuces m’auraient été utiles plus tôt, je ne regrette en rien de les avoir apprises (et intégrées !) au moment ou je l’ai fait. C’est ce qui fait qui je suis au moment où j’écris cet article et c’est très bien comme ça ^^

Astuce d'organisation n°1 : tout noter. Mais genre, TOUT !

Tu as peut être déjà cette habitude de noter tes rendez-vous, quelques to-do listes, ce genre de choses. Et bien, une de mes premières astuces pousse cette idée plus loin. Noter tout ce qui te passe par la tête.

ABSOLUMENT TOUT.
Histoire de faire place nette dans sa tête pour la journée, et d’avoir les idées claires pour bien appréhender la journée

Une idée de cadeau pour chéri.e pour Noël alors qu’on est en mars ; à quel endroit tu as rangé cette valise dont tu sers une fois l’an, mais que tu passe chaque année 2h à chercher ; cette petite idée qui te passe par la tête mais « on verra plus tard » et elle va finir par s’envoler ; ce film que tu voudrais revoir ; cette phrase que tu trouve jolie ; cette idée de recette à chercher. Tu as compris, tout, absolument tout !

L’idée, c’est d’avoir un endroit où tu peux tout déverser en vrac.

Cet endroit, c’est important qu’il soit facilement accessible peu importe la situation, à ta sortie de la douche (super endroit pour les bonnes idées, la douche !), au réveil, dans les transports ! Donc ça peut être une note sur ton téléphone, une page de ton bullet journal, une feuille volante … Ce qui t’arrange, du moment que tu l’ai au maximum proche de toi à n’importe quel moment.

Il faudra revenir sur cette note pour trier ce que tu a y a mis régulièrement, mais au moins, tu débarrasse ton esprit de tout ce qui pourrait s’y trouver !

Pourquoi ça m’aurait servi plus tôt : ça m’aurait évité des nuits d’insomnies à réfléchir à mille choses que je dois faire le lendemain. Des to-do lists de départ en vacances que j’aurai pu simplement écrire pour éviter de la ressasser toute la nuit ou 2h avant le réveil du départ. Des choses oubliées car « ma liste mentale » n’était pas au point (petit souvenir de vacances chez ma grand-mère où elle a du me prêter des culottes … quelle ado oublie de prendre des culottes punaise ?!!!)

Astuce d'organisation n°2 : se fixer des objectifs

J’en ai tellement parlé que ça me parait maintenant une évidence, mais se fixer des objectifs est important. J’ai passé trop d’années sans vraiment de but (autre que de finir l’année ?!), du coup maintenant, c’est devenu assez important à mes yeux.

Savoir ce que l’on veut, pourquoi on le veut (tout aussi important), les étapes à réaliser pour atteindre ce but, ça donne un chemin sur lequel avancer, une ligne de conduite. Petit à petit, on élimine ce qui ne nous amène pas vers cet objectif, on passe les étapes qui nous y amène, on redéfinit ce qu’on veut, et on continue à avancer.

Si on veut vraiment être au top de la productivité, on se fixe des objectifs SMART : des objectifs Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et fixés dans le Temps. Cela permet de pouvoir dire ou non si l’objectif est atteint. Typiquement, « devenir musclée » n’est pas un objectif qu’on peut valider. Par contre, « pouvoir soulever 10 kilos aisément avant le 31 décembre », là, on peut le vérifier très facilement !
 

Pourquoi ça m’aurait servi plus tôt : je n’aurais pas passé une adolescence à me reposer sur mes acquis et finir par galérer à l’école. J’aurais pu faire les études que je souhaitais. J’aurais pu éviter de faire les choses à la dernière minute. J’aurais pu créer mon entreprise plus tôt.

Astuce d'organisation n°3 : planifier

Encore quelque chose qui me paraît évident, et qui est en lien direct avec une astuce précédente, et j’en parlais même dans mon article sur planifier sa semaine.

Planifier chaque action, prévoir les petits pas pour atteindre un objectif, c’est essentiel. Quitte à parfois s’en échapper (parce que … la vie quoi !), au moins, on a un chemin, une feuille de route à laquelle se rattraper quand on trébuche, un itinéraire. Alors, il n’est pas gravé dans le marbre, on peut changer de destination en cours de route, bien entendu ! Mais au moins, on sait quelle est la prochaine action à faire.

De cette manière, on peut planifier son année (même dans les grandes lignes), son trimestre, son mois, sa semaine, et aussi sa journée ! Tout en restant quelque chose de modulable et en prenant en compte les imprévus (il y en a toujours, peu importe leur nature), planifier être une des choses les plus utiles que j’ai pu apprendre. C’est une habitude qui m’a fait gagné pas mal de temps sur le long terme !

Pourquoi ça m’aurait servi de le savoir plus tôt : j’aurais pu anticiper, budgéter, prévoir pas mal de choses plus tôt. Mener des projets à terme plus facilement, savoir où je vais.

Astuce d'organisation n°4 : préparer la veille

J’ai le souvenir de ma mère qui préparait déjà la table du petit déjeuner le soir, avec les bols, les verres, les gâteaux. Et moi qui me fichait d’elle, pourtant bien contente le matin de n’avoir plus qu’à sortir le lait et le jus de fruit du frigo … 

Un peu comme tout noter, préparer la veille te permet de passer une nuit sereine : même si tu passe une sale nuit, tu pourra être au radar le lendemain, tout sera déjà prêt ! Tes vêtements, ton petit déjeuner, ton sac pour aller travailler, les affaires du petit dernier… Prendre 5 minutes le soir pour préparer les choses du lendemain, ça ne sera jamais du temps de perdu ! Préparer la veille, c’est la garantie d’avoir un peu moins à courir à peine sortie du lit !

Pourquoi ça m’aurait servi plus tôt : ça m’aurait évité des dérapages très peu contrôlés (et les bleus qui vont avec) dans mon appartement d’étudiante pour chercher mes affaires alors que j’étais déjà en retard pour les cours. Des oublis de réveil (ou des oublis de mettre un réveil …).

Astuce d'organisation n°5 : prioriser

J’ai toujours eu une grosse tendance à m’éparpiller, à vouloir faire mille choses, à avoir 200 idées à la minute. Et en vrai, ça n’est pas grave, loin de là ! Ce qui est plus embêtant, c’est de vouloir toutes les mettre en œuvre. En même temps. Rien que de l’écrire, je vois déjà le souci XD

Dans le fait prioriser, il y a plusieurs choses : d’abord, déterminer ce qu’on veut faire, tout lister ; puis classer par ordre d’importance pour soi chaque élément de cette liste. Ensuite, mettre de côté ce qui compte moins, et agir pour accomplir ce qui compte le plus.

Prioriser, c’est faire Marie Kondo dans ces actions : ce qui n’apporte pas de joie, ça dégage ! Plus sérieusement,il s’agit vraiment de trier ce qui compte pour soi, pour ses objectifs, pour son épanouissement personnel. De regarder avec attention chacun de nos actes et de voir s’ils sont au service de ce qu’on veut pour nous. Et je te le donne en mille, une façon de se rendre compte de ça, c’est de noter ce qu’on fait. Et oui, on en reviens à ma première astuce !

Pourquoi ça m’aurait été utile plus tôt : ça m’aurait évité des heures à faire des choses pas réellement importantes pour moi. Des mois d’éparpillement de tous les côtés. Des projets qui ne m’intéressaient pas vraiment au final dans lesquels je me retrouvais plus ou moins bloquée.

Astuce d'organisation n°6 : la règle des 5 minutes

Une astuce minuscule et pourtant teeeeeeellement pratique ! De quoi ne plus repousser indéfiniment une toute petite tâche qui traine dans un coin, et passer un mois, 2 mois, un an à ne pas faire ce truc !

Qui n’a jamais posé quelque chose dans un coin de chez soi en se disant « je ferais ça plus tard » et la chose en question n’a pas bougé en plusieurs mois, alors qu’elle prenait, grand maximum, 5 minutes à exécuter ?! Ou qui a cette idée dans la tête et qui y pense à chaque qu’il passe devant « je devrais rependre ce truc/ranger ce machin/jeter ce bidule ». Si ça prend moins de 5 minutes, ça se fait tout de suite ! Hop hop hop !

En plus, cette astuce se combine très bien avec l’astuce précédente, puisque préparer ses vêtements pour le lendemain prend souvent quelques petites minutes vite fait le soir ^^

Pourquoi ça m’aurait été utile plus tôt : j’aurais probablement évité des jours et des jours de vaisselle qui s’entasse dans l’évier. J’aurais arrêté de repousser de faire la litière des chats (okay ça, ça m’arrive encore parfois, personne n’est parfait), de passer un coup de fil important ou de faire mon administratif !

Astuce d'organisation n°7 : se rendre compte de tout ce qu'on accompli
Je crois que c’est Julia de I don’t think I feel qui m’avait fait réaliser ça dans une de ses stories sur Instagram. Certains jours où elle avait l’impression d’être inutile, plutôt que de cocher sa to-do list bien aimée, elle faisait une do list : une liste dans laquelle elle listait tout ce qu’elle avait fait dans sa journée. Sans surprise, elle avait accompli mille choses, mais ne s’en était juste pas rendue compte.
 
C’est une chose que je fais de plus en plus régulièrement : reprendre ma to-do list, cocher ce que j’ai fait, mais ajouter ce que j’ai fait et qui n’était pas noté : une lessive, ranger mon bureau, lire un bon livre, je note tout ou presque ce que j’ai fait dans la journée, pour me rendre compte que oui ! j’en ai fait des choses !
 
Pourquoi ça m’aurait servi de le savoir plus tôt : me rendre mieux compte de tout ce que je fais, avoir de la gratitude pour tout ce que j’ai déjà fait. Réaliser la quantité de travail que j’abats sans m’en rendre compte.
Astuce d'organisation n°8 : s'ennuyer

C’est quelque chose sur lequel je travaille en ce moment, c’est d’autant plus facile d’en parler ! Je passe mon temps sur mon téléphone, soit à scroller pour aucune raison. Soit sur des jeux à cliquer et m’occuper pendant que je ne regarde pas des pubs qui vont me permettre de gagner plus vite (il est possible que j’ai fait ça pendant la rédaction de cet article … ahem !).

S’ennuyer, c’est top pour avoir des idées. Penser à des choses auxquelles on aurait pas pensé si on faisait autre chose. Se poser des questions chelous dont la réponse, si elle existe, ne changera pas notre vie, mais au moins on aura appris quelque chose. Bref, quand on s’ennuie, notre cerveau ne s’ennuie jamais, lui !

Sauf qu’à force de vouloir être productif, ne pas perdre de temps, et faire plein de choses en même temps (bonjour, j’écoute des podcasts en faisant d’autres choses à longueur de journée/mon téléphone n’est jamais bien loin), et bien on ne prend plus le temps de faire une seule chose à la fois (voire rien du tout, genre juste attendre dans une file en ne faisant … bah simplement qu’attendre dans une file !). C’est donc important de prendre le temps de laisser notre cerveau divaguer un peu, partir n’importe où … Rêvasser comme un enfant qui regarde par la fenêtre plutôt que d’écouter le cours.

Pourquoi ça m’aurait servi de le savoir plus tôt : j’aurais arrêté de vouloir faire du multitasking outrancier, j’aurais profité des bons moments -notamment les repas, y compris seule (oui, regarder ce qu’on mange, c’est mieux, même si regarder une série en même temps c’est sympa aussi)-,

C’est bien beau de se rendre compte de tout ça, mais ce qui compte aussi, c’est de l’intégrer, se le faire rentrer dans son petit ciboulot !
Je te prépare à ce sujet un petit outil qui sera disponible à la rentrée dans la Boîte à Outils !

Est-ce que tu connaissais ces astuces ?
Tu as des astuces que tu aurais aimé connaître plus tôt toi aussi ?

Si cet article t’as plu, n’hésites pas à le partager sur pinterest !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *